$(document).ready(function(){ chargementmenu(); });

Coopération

La coopérative agricole


C'est une société de personnes qui prennent en main leur destin personnel.

Définition (extrait du code rural) :
« Elle a pour objet l'utilisation en commun de tout moyens propres à faciliter ou développer leur activité économique, à   améliorer ou accroître les résultats de cette activité. »


SES STATUTS

¤ Entreprise liée au territoire

Elle a une circonscription territoriale en dehors de laquelle elle ne peut avoir d'adhérents.

¤ Engagement
L'agriculteur s'engage à travailler avec la coopérative pendant une durée déterminée et souscrit du capital social.
La coopérative voit ses activités limitées essentiellement à :
                - l'écoulement et la vente de produits agricoles et forestiers
                - les approvisionnements et services aux exploitations.

¤ Acapitalisme
Le capital social est détenu majoritairement par les agriculteurs en activité. L'associé-coopérateur est responsable à hauteur de deux fois le montant de son capital social.

¤ Démocratie
Souveraineté de l'assemblée générale, réunie une fois par an, qui statue sur les éléments clés de la vie de la coopérative, sur proposition du conseil d'administration :
            - approbation des comptes
            - modalité de répartition du résultat
            - élection des administrateurs


1 homme = 1 voix


La coopération est le prolongement de l'exploitation

 

L'homme est au cœur de l'organisation coopérative

 


UNE SOCIÉTÉ PARTICIPATIVE

¤ Des agriculteurs engagés :
Les coopératives agricoles sont nées de la volonté des agriculteurs de créer des outils qui soient le prolongement de leurs exploitations.

¤ Une organisation et un fonctionnement mutualistes :
Elle permet aux adhérents de participer activement à l'entreprise commune. Ainsi les coopératives sont administrées par des agriculteurs élus.

¤ Le couple Président-Directeur :
Il traduit l'association du "monde paysan" au monde économique, tout en garantissant la mobilisation et la responsabilisation des sociétaires et des administrateurs envers l'entreprise et ses résultats.

¤ L'administrateur, une fonction essentielle pour :
Assurer la réalité du pouvoir de l'agriculteur,
entretenir le sentiment d'appartenance, assurer la cohésion du groupe.

¤ L'administrateur remplit ainsi plusieurs missions :
Il est un relais d'information entre les adhérents et le conseil, il oriente et contrôle la stratégie de l'entreprise, et il est le garant des finalités de l'entreprise coopérative et de sa pérennité.

 

 

LE PROJET COOPÉRATIF, UN PROJET D'ENTREPRISE

¤ Des finalités :

→ Un outil de participation, de négociation et de pouvoir :
Interface entre l'agriculture et les marchés, la coopérative est pour ses adhérents un outil de négociation et de pouvoir qui les met en prise avec leur environnement économique et les responsabilise sur les choix qui engagent l'avenir.

→ Accès au marché et pérennité des exploitations agricoles :
L'investissement et le plein engagement des agriculteurs dans l'outil coopératif conditionnent l'accès au marché et, par conséquent, la pérennité des exploitations agricoles.

¤ Des principes d'action :
           - Performance économique
           - Contribution au développement régionale
           - Solidarité de l'amont à l'aval
           - Pouvoir économique des agriculteurs


¤ Des valeurs :
 
→ Equité : La différenciation équitable des adhérents est nécessaire pour que chaque agriculteur retrouve dans la coopérative le résultat de son engagement et de sa propre performance.

→ Transparence : Seule la transparence totale permet de gagner la confiance des adhérents et des marchés.

→ Solidarité rénovée : La coopérative reste le lieu privilégié où se manifestent des solidarités responsabilisantes entre agriculteurs engagés, mais celles-ci ne peuvent se substituer à la nécessaire efficacité de chacun.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×